Tour d’horizon
L’assistant réalisateur intervient le plus souvent comme collaborateur direct du réalisateur :

  • Il met en scène l’histoire à partir de la synthèse du scénario en collaboration avec les chefs de postes, qui sont le directeur de la photographie, l’ingénieur du son, le directeur artistique (ou décorateur), la costumière et le compositeur de musique de films ;
  • Il découpe l’action en plans à partir de la mise en scène ;
  • Il rédige une fiche technique comportant toutes les indications nécessaires sur les personnages, le lieu, les décors et l’éclairage ;
  • Il établit un planning de tournage qui est ensuite remis aux comédiens et aux techniciens ;
  • Il dirige le jeu des comédiens sur le plateau de tournage ;
  • Il doit souvent faire preuve d’un certain sens pratique et de disponibilité pour résoudre rapidement les problèmes techniques et matériels qui peuvent survenir sur un tournage.

Objectifs
Les étudiants sont amenés à expérimenter et à mettre en œuvre toutes les compétences liées à la réalisation d’un projet selon un thème imposé.
Il s’agit:

  • de comprendre le rôle de chacun des membres de l’équipe de réalisation ;
  • d’être capable d’assumer la fonction de réalisateur lors de la préparation et du tournage d’un court-métrage ;
  • d’acquérir une certaine maîtrise du matériel de prise de vue et d’éclairage et de comprendre les enjeux de la réalisation cinématographique.

Notre objectif est d’apprendre aux étudiants à mieux regarder un plan, à mieux lire le flux des images et à les analyser.

Pour cela, l’étudiant doit être doté d’outils pratiques et théoriques qui lui permettent de cerner cette approche :

  • Le but est d’éduquer le regard et d’affiner sa propre vision et sa propre perception du monde, de développer le sens de l’observation et de se familiariser avec les indices révélateurs du sens caché d’une œuvre. Les signes, les codes, les conventions et les règles cinématographiques ainsi que les structures narratives constitueront une part importante de notre cursus pédagogique.
  • La finalité de ce parcours pédagogique est d’offrir à nos étudiants une formation pluridisciplinaire qui s’articule essentiellement sur les métiers de la réalisation cinématographique et peut déboucher sur divers métiers en rapport direct avec le cinéma ou complémentaires aux professions du cinéma et de la télévision.

Cursus
L’école privilégie un apprentissage pratique, c’est-à-dire « apprendre en faisant ». Dans notre cursus, l’étudiant sera impliqué dans différentes situations (fictives ou réelles) afin d’utiliser les compétences acquises en les faisant évoluer tout au long de sa formation.

L’enseignement sera dispensé par cycle d’apprentissage. Le cursus d’un cycle aboutira à la réalisation d’un projet. Le projet peut être individuel (comme un exposé sous forme écrite) ou collectif (intégré dans la réalisation d’un film). L’étudiant sera placé en situation de résolution de problèmes, participant ainsi activement au déroulement de son processus d’apprentissage.

Cette formation s’articule autour de 5 cycles d’apprentissage pour une année d’études (entre 6 – 8 semaines par rythme scolaire) et autour de projets axée une thématique imposée par la direction de l’école.

En abordant des thématiques aussi variées que le documentaire ou la fiction, différentes techniques et procédures, l’étudiant sera amené à travailler le scénario, l’image et le son aussi bien dans son approche théorique que dans les aspects expérimentaux et pratiques.

Dans la réalisation de chaque projet, qui se décline sous la forme de modules, il est procédé à des initiations théoriques, techniques et technologiques (tournage, montage, postproduction, effets spéciaux) qui seront couplées avec des cours d’analyse et critique filmique, d’histoire et d’esthétique du cinéma, d’écriture et d’adaptation de scénarios, d’actorat, de mise en scène et de scénographie (costumes, décors, etc.), de production et distribution.

Aspects Pédagogiques
L’organisation par cycle d’apprentissage permet aux étudiants d’apprendre d’une manière inductive, en tirant des conclusions à partir de l’expérience vécue.

L’organisation modulaire permet le développement d’une approche des principes et des techniques enseignés dans les différents cours et ateliers: initiation pratique à l’image, au son, au montage, observation, écriture, introduction à la technique du plateau et analyse.

L’étudiant pourra ainsi appréhender de manière globale et créative les outils d’observations et la connaissance de la réalité du métier, de la chaîne de réalisation, de production, de montage et de postproduction avec l’étude du son et de l’image ainsi que les spécificités et les qualités requises pour le travail en équipe.

Les étudiants doivent être en mesure de réaliser d’une part un projet à partir d’un scénario, et d’autre part de mettre en œuvre les compétences et les expériences acquises.

En règle générale, l’évaluation sera effectuée tout au long de la formation (épreuves partielles, présence, participation, etc.). Un module d’un cycle (couplé à un projet spécifique) sera acquis par la présentation réussie d’une épreuve finale (ou une somme d’évaluations partielles).

La validation finale de chaque cycle d’apprentissage doit correspondre à l’acquisition d’au moins 80% des modules ainsi qu’à l’obtention minimale de la mention « satisfaisant » pour que le projet de fin de cycle soit validé par le collège des enseignants.

Inscriptions
Les inscriptions, dans la limite des places disponibles, seront prises soit pour une formation complète soit pour un cycle d’apprentissage. La période d’inscription est ouverte toute l’année. L’admission sera effectuée sur la base du dossier et du résultat de l’entretien avec le directeur des écoles.

L’inscription sera effective :

  • dès la réception du formulaire d’inscription et de la convention de paiement remplis et signés par l’étudiant, ou par l’un de ses représentants légaux, et après avoir satisfait aux conditions d’admission ;
  • par le versement des frais d’inscription et de l’acompte à la signature de l’écolage.

 

  • Cette formation existe aussi en formation du soir.
  • Condition d’admission:
  • être âgé de 17 ans minimum, sinon, une classe préparatoire peut être envisagée ;
  • être en possession de qualifications scolaires justifiant la fin de la scolarité obligatoire et disposer d’aptitudes spécifiques et d’une motivation prouvée pour les métiers du cinéma ;
  • la formation n’aura lieu que si un groupe de 7 personnes au minimum est constitué ;
  • l’étudiant est tenu de fournir une copie de son assurance responsabilité civile afin de bénéficier de l’équipement de l’Ecole de Cinéma.